5 dernières notifications

Les notifications sont réservées exclusivement aux membres.

Si vous êtes membre, connectez-vous.
Si vous n'êtes pas membre, inscrivez-vous.
Vous n'êtes pas membre? Inscrivez-vous.
Vous avez oublié vos informations de connexion?

La chronique du Gérant d'estrade

Des infos encore des infos ... Mais PAS sur les Nordiques...

Publiée il y a 5 mois

Comme il ne se passe rien dans le dossier des Nordiques et que de toute façon à mon avis il ne peut y avoir de développement dans les prochains mois...

Le Canadien est couvert de la cave au grenier même quand ils ne sont pas en action...

Le match des étoiles est d'une platitude consommé...

Le Super Bowl est dans 2 semaines...

Donc pourquoi ne pas en profiter pour mettre quelques dossiers à jour...

J'aime beaucoup le travail des gens de Forbes sur les finances dans le sport, même si certains comme Mr Waddell en Caroline ne leurs fait pas confiance, pourtant depuis plus de 20 ans ils semblent être très crédibles... 

Les listes des valeurs des sports majeurs nord-américains sont toujours très intéressant...

En me basant principalement de leur travaille voici quelques tableaux qui pourrait vous intéressez.

Mon principale intérêt est bien sur la LNH le 4iem sports en importance en Amérique, pour l'instant devant la MLS, pour ceux qui me lisent depuis un bout vous savez que je ne crois pas ceux qui tentent de me convaincre que la LNH est un circuit en santé et de surcroit en grande expansion sur le plan de la popularité chez nos voisins du sud.

Je vous place donc ici les fruits de mon travail.

Les Arénas de la LNH 

J'ai inclus les ententes (que j'ai été capable de trouver) pour les ''namings Rights'' et les ententes locales avec les réseaux de sports.

L'entente des droits de nommés du Centre Vidéotron par exemple sont de 33M (25 ans- 1.32M/année) sans équipe de la LNH (63M avec une équipe)

Vous remarquerez aussi que les droits de diffusion sont plus généreux au Canada malgré une densité de population beaucoup inférieure. 

Montréal avec des revenus de 61m U.S. est spectaculaire.

Maintenant les propriétaires des équipes de la LNH avec leurs fortunes.

Vous avez ici le prix payé lors de l'acquisition de l'équipe et la fluctuation de la valeur des équipes de 2012 à 2019 

Sans surprise les Panthers - les Coyotes et les Blue Jackets sont celles qui ont pris le moins de valeur (140M pour les Panthers alors que dans la même période les Sénateurs

225M et Winnipeg 220M)

Même constats pour les revenus de ''billetterie'' (moyenne de 2017-18 et 2018-19)

Les 2 dernières colonnes vous donnent le prix moyens des billets et les revenus par amateurs (chiffres de 2018-19)Évolution de la valeur des équipes de la LNH, Vous remarquerez que les Panthers et les Coyotes sont toujours...

 

Certain ont sans doute déjà vu ce tableau auparavant... je l'ai quelque peu modifié en y ajoutant des informations supplémentaires, Il est cependant le même pour voir une vue d'ensemble de l'évolution des revenus et des profits/pertes des équipes...

Voici le tableau des revenus (profits/pertes) pour la portion 2001-2009 (Forbes)

Vous remarquerez que l'annulation de la saison 2005 (lock out) était une question de survie pour les proprios de la LNH...

Les pertes de 124M de 2003 additionnés aux pertes de 95M de 2004 démontraient clairement que le systême allait s'écrouler pour plusieurs formation.

A partir de 2006 le bilan total de toutes les équipes n'a jamais plus été négatif... Bien sur plusieurs formations n'ont jamais réussi a faire des profits mais au moins le bilan total lui a été positif, merci surtout a Toronto jamais perdu de cash de 2001-2019 (1081m), Canadiens qui n'affiche des pertes que lors de la saison 2003 (-5.4M) au cours de la même période (844M)

Pour les pertes les Champions sont les Coyotes qui de 2001-19 n'ont jamais eu une seule saison positive financierement (-234M), toutefois les Panthers même si eux aussi n'ont eu aucune saison sans montré des pertes ont perdu moins de cash (-194.7) suivent les Hurricanes avec -133.9M en pertes accumulés (2 saisons positive 2006 (0.5M) Coupe Stanley et 2019 (3.6M) final de conférence) et les Islanders -126.4M.

 

Voici les tableaux pour les colonnes Revenue et profits/pertes

 

 

 

De 2001 a 2019

Les Maple Leafs de Toronto ont fait des profits de plus de 1 milliard

Pendant cette même période
Les Coyotes ont perdu 234M
Les Panthers = -194,7M
C'est 2 formations n'ont pas une seule saison avec des profits...
Les Hurricanes ont fait des profits la saison dernière
-133.9M

Vraiment un jour ca va fonctionner ?

*chiffres de Forbes.

Comme je l'ai déjà mentionné les salaires des joueurs sont de 50% des revenus (HRR) de la ligue cela veut aussi dire que les revenus des équipes doivent être suffisant pour couvrir les salaires versés aux joueurs de la formation... 100m de revenus = 50M aux joueurs le prochain tableau démontre que plusieurs équipes n'ont pas assez de revenu TOTAL pour couvrir les salaires...

Comme 75% des revenus NHL proviennent de la Billetterie

Qui au plus augmenter le prix de ses billets ?

De 2005 à 2015 il est facile de voir que ce sont les équipes ''riches'' en fans ou les équipes avec des fans riches ?

Et c'est chiffres n'incluent pas les loges et autres avantages...

Est-ce qu'une grande population veut dire grand nombre de fans de Hockey? Bien sûr que non !

Regardons maintenant les Marché média qui ont une ou plusieurs équipes dans les 4 sports - NFL - NBA - MLB - NHL (je me suis permis d'inclure Québec)

*NHL HH est mon évaluation personnelle des ''fans'' NHL dans les marchés représentés par le tableau. Je me suis cependant fier a des articles de 2014 et j'ai bonifié certains marché qui au cours des dernières années ont vu une augmentation du ''membership'' par exemple Nashville.

Pour avoir du succès une équipe doit compter sur des Fans impliquées émotivement...

J'ai donc établie ''mes'' critères pour établir mon tableau de l'équipe avec les meilleurs fans (ou l'équipe avec le plus grands nombres) 

Voici le résultat...

Toronto et Montréal ont les meilleurs, sans surprise les 6 clubs originaux sont dans le top 11

5 des 7 équipes Canadiennes dans le top 5 !!!

Et bien sûr toujours les mêmes qui ferment la marche...

Pour avoir des Fans on vous dira surement qu'il faut avoir du succès sur la patinoire et pour cela il faut une bonne organisation...

Voici donc ''mon'' tableau pour trouver la meilleure organisation...

Qui est premier et qui est encore dernier ?

Est-ce que le succès de l'organisation est gage de succès ? Et non... 

Maintenant la combinaison des 2 ''Fan et Organisation '' 

Est-ce que les organisations dépensent bien l'argent des fans ? 

Voici un tableau, encore Forbes, qui fait le ratio victoire/$ --- selon eux, en haut de 111 est respectable... 

Si des circuits comme la NBA - NFL et MLB sont beaucoup moins dépendant des billets c'est assurément en raison du faramineux contrat de télé signé par ceux-ci... La LNH n'a pas pour l'instant une telle entente... peut-être bientôt...

Cependant il faut voir qui intéresse les fans pour faire monter les cotes d'écoutes ? 

Pour le marché Canadien l'intérêt a fait signer un contrat de 5 milliard pour 12 ans. Pour les USA NBC est le détenteur des droits de la LNH...

Regardons qui NBC aime présenter sur son réseau...

Vous avez dans ce tableau les matchs présentés pour chaque équipe de 2014 à 2020 par NBC et NBCSN en saison régulière.

J'ai ajouté la moyenne des foules de 2000 à 2020 pour voir s'il y avait des points communs... peu de gens dans les gradins = peu de présentation télé...

A noté que le fait que NBC présentent 2 match (1 est et 1 ouest) certain soir fait que les Ducks d'Anaheim sont plus souvent présenté... cependant les cotes de fin de soirée(heure de l'ouest) sont environ 50% plus basse que les matchs à l'heure de l'est

Et pour ceux qui mentionnent que la LNH demeure dans certains marchés pour des raisons de cotes d'écoute télé - 

Voici un tableau des cotes d'écoutes locales des équipes US de la LNH...

En prenant les chiffres de 2009-2010 et les infos des cotes ''disponibles'' lors des saisons suivante et ce jusqu'a la saison 2018-19,  il m’a été possible de suivre l'évolution des ''ratings'' local chez nos voisins plus au sud...

Comme vous le remarquerez les cotes pour les Hurricanes de la Caroline ne sont jamais accessible... J'ai donc placé les chiffres des dernières séries éliminatoires de 2019...

Les chiffres les plus bas appartiennent bien sur aux Canes... (2iem tableau)

 

en 2012 --- 

The Panthers are quite possibly the saddest tale on this list. This team finished first in their conference for the third seed overall. 

They took the Devils to the brink of elimination this postseason before being sent home in Game 7.

Much like LA, no one in Miami really pays them much attention. With the fierce competition of the superstar Miami Heat of the NBA, the revitalized Marlins of the MLB and the Dolphins of the NFL, hockey is simply an afterthought.

In fact, last season the Panthers' ratings were so bad that infomercials were beating them in the ratings.

This season their home attendance was the ninth worst in the league, while their television ratings placed them dead last for both ratings and viewership.

It is becoming quite clear that Florida is by far the most forgotten team in the NHL.

Potential Relocation City: Anywhere; really could it get any worse?

https://bleacherreport.com/articles/1200926-los-angeles-and-10-nhl-cities-that-still-dont-know-they-have-a-hockey-team#slide10

Le contrat avec NBC / NBCSN d'une valeur de $200M par année prend fin en 2021... Regardons l'évolution des cotes d'écoutes

Versus a payé $72.5M pour la saison 2007-2008- avec des cotes d'écoutes moyennes de 250 000 téléspectateurs

10 ans plus tard (2019) les cotes dépassent a peine les 300 000 téléspectateurs NBCSN) avec un réseau qui rejoint 15m a 20m plus de ''households''...

$125m de plus par saison pour 50 000 téléspectateurs en moyenne par match... Il faut cependant préciser que Versus présentait 50 parties et que NBCSN en présente plus de 100...

300 000 est environ 0.15% de l'auditoire atteignable par NBCSN 

ESPN and ESPN2 are distributed in 97 million homes while FS1 is in 88 million and NBCSN is in 78 million at last check 

Distribution for both FS1 and NBCSN fell below the 80 million mark, according to the most recent numbers from Nielsen. FS1 is in 79.874 million homes, according to Nielsen’s

 

Le montant de la prochaine entente sera de $??? m  (a suivre)

 

Dans un classement des 123 équipes (MLB-30 + NBA-30 + NFL-32 + NHL-31) (je m'excuse pour les fans de la MLS) ou placé l’organisation NHL ?

Voici un autre tableau monter avec mes critères pour établir les ''meilleures'' placements  et bien entendu les plus mauvais...

Basé sur

La Valeur - La dette - les revenus - les profits/pertes - le montant des dettes et la valeur moins les dettes... 

Voici le résultat.

Et voila le classement par ligue...

 

Dans la dernière publication de Forbes il y avait des notes sur chacune des organisations... Pour ceux qui ne lisent pas l’anglais je suis Désolé je me suis servi de Traduction Google pour la version française des notes (je vais prendre le temps de tout relire pour corriger dans les prochains jours) 

Anaheim

In November 2018, the Ducks extended their lease at the Honda Center through 2048. A key change to the amended lease between the city of Anaheim, which owns the arena, and the owners of the Ducks, who operate the arena, was the city's share in arena profits above a profit-sharing threshold from non-NHL events, which will double to 50%. Also, the threshold was cut in half to $6 million. As part of the agreement, the Ducks bought city-owned parking spaces around the arena for $10 million and will be allowed to develop them  with homes, offices and stores. The Ducks must still provide 3,900 parking spaces for the arena, relieving the city of this obligation.

Arizona

In July 2019, Alex Meruelo purchased the Coyotes from Andrew Barroway for an estimated $300 million. Barroway, who bought the Coyotes for $305 million, still owns about 5% of the team, according to people familiar with the transaction. The Coyotes are bleeding cash and NHL Commissioner Gary Bettman has stated publicly that that he believes the Coyotes need a downtown arena for the long-troubled franchise to have a future in Phoenix. Although the franchise can’t leave Arizona anytime soon due to NHL rules prohibiting new owners from immediately applying for relocation, Bettman hasn't ruled out the long-term possibility. The Coyotes were 29th in attendance last season, averaging 13,989 fans per game despite icing their most competitive team in several years. Getting out to Glendale on weeknights is a nightmare for most people in the Valley of the Sun, while the team hasn't helped with its years of tumult and losing records, including its current seven-season playoff drought. The Coyotes had the league's fifth-lowest local television rating (0.44) on Fox Arizona during the 2018-19 season.

Boston

The Bruins had a big increase in revenue and operating income during the 2018-19 season thanks to 13 playoff games at TD Center during their run to the Stanley Cup Finals, where they lost in seven games to the Blues. More revenue is on the way. The team increased season ticket prices 5% on average for the 2019-20 season, following a 7% increase prior to last season. Also, TD Garden is in the midst of a $100 million renovation, including a concourse expansion, new scoreboard, and more premium seating like a party deck in the  rafters and The 1928 Club.

Buffalo

Despite not making the playoffs since 2011, the Sabres had the NHL's highest local television ratings during the 2018-19 season. The team posted an average rating of 8.13 on MSG+, 75% higher than the previous season. It marked the third time in four years the Sabres led the NHL on the TV front. The Sabres also scored with several successful big-name events at KeyBank Center last season, including concerts by Metallica and Travis Scott, and events like WWE Live and the NCAA Men's Frozen Four ice hockey semifinals and  championship games.

Calgary

This summer an agreement was reached between the Flames and the city of Calgary for a new arena that could be ready for the 2024-25 season. The arena will cost $413 million, split evenly between the city and the Flames. The city will own the arena and the Flames will run it and cover all operating costs. The city will receive proceeds from a ticket tax and a share of naming-rights revenue. The Flames are locked into a 35-year lease with the city and received an option to buy two nearby city-owned pieces of land. The Flames  have been in search of a new building for years to replace the Scotiabank Saddledome, which is one of the NHL's oldest venues. Although there's still a lot of work that needs to be done leading up to the new arena’s completion, it is safe to say the new arena will make the Flames far more valuable.

Carolina

It took just one season for new owner Tom Dundon to get the Hurricanes on track. The team went to the Stanley Cup semifinals in 2018-19 after not making the playoffs the previous nine seasons. The Hurricanes' first five home playoff games generated the biggest five nights for merchandise sales in team history as each surpassed the $200,000 mark. The previous record was $187,000, per the team. But fans have not totally bought in yet. Attendance at PNC Arena during the regular season averaged only 13,320, third-lowest in the  NHL. The team was reporting modest increases in season ticket sales prior to the start of the 2019-20 season after the 2019 playoff success.

Chicago

In January 2019, NBC Sports Chicago and the White Sox, Bulls and Blackhawks announced a multi-year media rights deal that provides NBC Sports Chicago with exclusive local, multi-platform media rights to present game coverage of all three teams starting with the 2019-2020 season. On the arena front, the United Center has a new scoreboard and fully immersive arena audio system. The building is owned 50-50 between the Blackhawks and the Bulls. The new center-hung scoreboard is the largest center-hung screen display among  arenas that host both NBA and NHL teams.

Colorado

The Avalanche stunned the Flames in the first round of the playoffs last season before losing in seven games to the Sharks in the Western Conference semifinals. But two consecutive solid seasons on the ice (Colorado also made the playoffs in 2018) have begun to pay off for the Avalanche. The team's attendance at the Pepsi Center increased 10%, to an average of 17,132. More couch potatoes tuned in as well. The team's average rating on Altitude increased 49%, third-most in the league, to an average rating of 1.6. The arena  naming rights deal, originally signed in 1999 with PepsiCo, expired during the summer. But the beverage giant and Kroenke Sports signed a one-year extension, ensuring the Pepsi Center will keep its moniker for at least through the 2019-2020 season.

Columbus

The Blue Jackets stunned the Lightning in the first round of the 2019 Stanley Cup playoffs, sweeping the team that finished with by far the most points (128) in the NHL. But the Blue Jackets remain among the worst draws in the league. Last year's average attendance at Nationwide Arena was 16,658, good enough for only 24th in the NHL. Over the past decade the Blue Jackets have never finished higher than 22nd in the league in attendance. The team lost one of its core pieces when winger Artemi Panarin, who averaged 80 points  per season during his first four years, signed a free agent deal with the New York Rangers worth $81.5 million over seven years.

Dallas

After missing the playoffs for two consecutive seasons, the Stars reached the second round of the playoffs in 2018-19 before bowing to eventual Stanley Cup winners St. Louis in seven games. Average attendance for the Stars at American Airlines Center was 18,178, good enough to rank 13th in the league. It was the team's highest attendance ranking in the NHL since the 2007-08 season. Unfortunately, viewership went the other direction. The Stars average rating on FS Southwest fell 28% compared with the 2017-18 season, to 0.62,  the third-biggest drop in the league.

Detroit

The Red Wings have been cashing in at Little Caesars Arena from non-NHL events. The two-year old arena—operated by the Ilitch family—has been raking it in from concerts, WWE, college basketball and hockey, Harlem Globetrotters and Cirque du Soleil. According to Pollstar, the arena took in nearly $40 million in ticket revenue from such events from November 2018 through June 2019, second only to Madison Square Garden among North American arenas. Also, according to the Detroit Free Press, "The Ilitch organization is set to  receive $74 million in additional Detroit taxpayer subsidies for meeting nearly all of its contractual obligations for the new commercial district surrounding Little Caesars Arena."

Edmonton

After missing the playoffs for the 12th time in 13 seasons, the Oilers hired Ken Holland as general manager and president of hockey operations in May. The longtime GM of the Red Wings replaced Peter Chiarelli. A couple of weeks later, Holland hired Dave Tippett as the team's head coach, replacing Todd McLellan, who had served as the top guy for a little over three seasons. On the business side, the Oilers did not increase the price of season seats for the 2019-2020 season and cited the poor on-ice performance for the rational. The team also cut the cost of food and beverages 15% for season ticket holders. “We know that your decision to renew your seats is not tied to just team performance and the arena experience,” the team wrote in a letter to season ticket holders. “We’ve heard the challenges many have faced this year in a tough Alberta economy.”

Florida

Since losing in the Stanley Cup Finals in 1996, the Panthers have only made the playoff four times, losing in the first round each time. Seeking a remedy, the team hired Joel Quenneville as head coach on after the 2018-19 regular season. Quenneville has more than 20 years of NHL head coaching experience with St. Louis, Colorado and Chicago where he won three Stanley Cups. Attendance is down 14% over the past three seasons and at 13,261 fans per game ranked ahead of only the Islanders last year.

Los Angeles

The 2018-19 campaign was the Kings worst in 12 years, as the team finished last in the Pacific Division with 71 points. Supporters stopped watching on television; ratings for Kings games on FS West tumbled 35% versus the previous season, the second-biggest decrease in the league. Ratings were the NHL’s fourth-lowest overall. Attendance at Staples Center held up better, falling modestly to an average of 18,000, 240 less per game. The team offered to freeze ticket prices for two years for season ticket holders who renewed  through the 2020-21 season.

Minnesota

The 2018-19 season was a bad one for the Wild. The team finished last in the Central Division and their average television rating on FS North fell 15%. Granted, the overall rating for the season (2.9) was still the fifth-best in the league, and attendance at the Xcel Center held steady at 18,900 per game. But there's reason for concern. In just the second home game during the 2019-20 season the Wild failed to sell out its arena for the first time since 2013. Season tickets are available for the first time in a "number of  years" according to the team. The Wild lack a basketball tenant to anchor the Xcel Center but have been able to somewhat make up for it by being one of the busiest and most profitable concert arenas in the country.

Montreal

The Canadiens only made the playoffs once over the past four years but still are among the league leaders in revenue and profits. Credit their great market, loyal fans and cash-rich arena. The team has finished second in the league in attendance each season since 2014-15. The Canadiens also have the most lucrative local cable deal in the NHL and ranked in the league's top quartile for revenue from non-NHL events at their arena.

Nashville

The Nashville Sports Authority approved a new 30-year lease for the Predators for Bridgestone Arena that runs through the 2044-45 season during the summer. The upshot: the hockey team has more operational control over the arena but will also receive less taxpayer subsidies. The arena is owned by the city of Nashville and Davidson County and is controlled by the Sports Authority, but it is operated by a subsidiary of the team. Between the ticket fees and their own capital investments, the Predators ownership group is  preparing to put about $350 million in upgrades into Bridgestone Arena over the next 20 years. Ticket surcharges of as much as $6 per ticket will help fund the improvements.

New Jersey

The Devils took a step backwards in 2018-19 on the ice. They finished last in the Metropolitan Division with 72 points and average attendance at the Prudential Center slipped 2.4%, to 14,834. On television, the Devils finished in the NHL basement. Their average rating on MSG+ was 0.24, 69% lower than the previous season. The team's reward for the poor on-ice showing was the top pick in the NHL Draft, Jack Hughes. The 18-year-old is only the eighth American to be selected No. 1 overall. The team also added fan favorite P.K.

NY Islanders

The Islanders broke ground this summer on their new arena and entertainment complex near the Belmont racetrack. The team, which currently plays its home games at both the Barclays Center (home arena for the NBA's Brooklyn Nets) and the Nassau Coliseum on Long Island, is expected to move into its new digs for the 2021-22 season. The $1.3 billion construction project is expected to add Long Island Railroad access to Belmont Park— home of the Belmont Stakes. The project includes retail space and a 250-room hotel. The project  is being privately financed by New York Arena Partners, a joint venture between Sterling Equities, Scott Malkin Group and Oak View Group.

NY Rangers

The Rangers are the NHL’s most valuable franchise for the fifth straight year. Last season the Rangers missed the playoffs for the second consecutive season, the first time the Blue Shirts went more than one season with no playoffs since 2003-04, the last campaign of a seven-year playoff drought. Attendance at Madison Square Garden has slipped each of the past two seasons, from an average of 18,020 in 2016-17 to 17,318 last year. MSG CEO James Dolan apparently had enough. In May, he tapped John Davidson as the Rangers  president. Davidson, who as the goalie for the 1978-89 Rangers, led the team to the Stanley Cup Finals where they lost to the Canadiens, spent the past seven seasons as the President of Hockey Operations for the Blue Jackets.

Ottawa

The Senators completed two important debt deals last year. In June, the team announced that their parent company, Capital Sports Holdings, completed a $135 million financing of a six-year senior term debt with a syndicate of financial institutions. The proceeds of the debt were to “pursue growth, serve general corporate purposes and to replace existing debt.” Four months later, the team entered into a $30 million five-year revolving credit facility with BMO Bank of Montreal. The loan will be used to give the team access to  short-term credit, as well as allowing the team to buy U.S. dollars when exchange rates are more attractive (U.S. dollars are used by Canadian hockey teams to pay players).

Philadelphia

The Flyers’ parent company, Comcast Spectacor, has been pushing big into esports. In March, Comcast Spectacor and the Cordish Companies announced plans for a $50 million esports and entertainment venue in the heart of the Philadelphia Sports Complex. The venue will seat up to 3,500 and stand as the largest new-construction esports arena in the Western Hemisphere. Its primary tenant, the Philadelphia Fusion esports team, competes in the Overwatch League. In addition to gaming events, Fusion Arena will host a variety of live  entertainment programming and experiences. The Wells Fargo Center itself is in the midst of a multi-year $250 million renovation featuring new seating, scoreboard and technology.

Pittsburgh

The Penguins had a strong 2018-19 regular season, finishing with 100 points, tied with the Maple Leafs for fifth most in the Eastern Conference. But the Penguins were stunned in the first round of the playoffs when they were swept by the Islanders. After capturing the Stanley Cup in 2016 and 2017, the Penguins have a had a precipitous drop in playoff games. They lost in the second round in 2017 and had only two games at PPG Paints Arena last season. But revenue and profits have been buttressed by nearly $20 million in annual revenue from non-NHL events, like concerts, at the arena. The Penguins continue to score high TV ratings. The team's average rating on AT&T Pittsburgh during the 2018-19 season was 6.38, second-best in the NHL and 10% higher than the previous season.

San Jose

The Sharks are among the most consistent playoff teams in NHL history. Prior to this season, they made the playoffs 21 of their 27 years of existence, including the Cup Finals in 2015-16. This enables the Sharks to be a profitable team despite playing in, and operating, an arena without an NBA team. Playoff games are also important for the Sharks because they do not sell out the SAP Center during the regular season. Last year's run to the Conference Finals boosted the team's television ratings on NBC Sports Bay Area 30%, to an average of 0.89. Last season's ratings increase was the fifth biggest in the league.

St. Louis

Last season, the Blues won their first Stanley Cup in their 52-year history by defeating the Bruins 4-1 in Game 7 of the Finals. With the win, the Blues ended the longest wait in NHL history—51 seasons—for a team to win its first championship. It was an amazing comeback story because in January the Blues owned the worst record in the NHL. Blues forward Ryan O'Reilly was awarded the Conn Smythe Trophy as the most valuable player of the playoffs. O'Reilly, who was acquired by St. Louis last offseason, scored his team's opening goal in each of the final four games of the Stanley Cup Final and set a franchise record with the most points in one playoff year with 23.

Tampa Bay

Arena leases can have a lot of value. Last summer, Lightning owner Jeff Vinik borrowed $102 million from Goldman Sachs with the team's lease on Amalie Arena serving as collateral for the loan. It's a sign how much team values have increased, given Vinik paid $93 million for the team in 2010. Vinik plans to use the loan's proceeds in his businesses, which range from real estate development to tech investments, according to the Tampa Bay Times. The team's on-ice success, including a record-tying 62 wins during the 2018-19  season, has enabled the club to bump ticket prices 10% annually in recent years. Prices are still in the bottom half of the NHL.

Toronto

The Maple Leafs do not lead the league in any revenue category but were strong across the board last season, landing among the top five NHL teams in attendance, gate receipts, television revenue and premium seating revenue. This has helped make the Leafs among the most profitable teams in the NHL despite each Canadian dollar worth just 75 U.S. cents during the 2018-19 season. Also, after missing the playoffs in back-to-back years, the Leafs have lost in the first round of the playoffs each of the past three seasons. Further padding the team's coffers are the non-sports events at Scotiabank Arena, which pulled on over $40 million in gross ticket revenue from November 2018 through June 2019, according to Pollstar.

Vancouver

Members of the Aquilini family, which owns the Canucks, face a huge tax bill from a complex scheme created to offset taxes on the sale of more than $140 million worth of assets used to buy the team, according to CBC News. The Aquilini Group bought half of the team and arena in 2005 at a valuation of $207 million and raised its ownership to 100% the following year. A tax court ruled in May 2019 the family should have paid taxes on more than $40 million of income related to the sale of West Edmonton Village apartment complex. The Canucks have made the playoffs in half of the 14 seasons the Aquilinis owned the team, including a loss in the 2011 Stanley Cup Finals, but the team has been shut out of the postseason since 2015.

Vegas

On the ice, the Golden Knights didn't match their inaugural 2017-18 season when they went to the Stanley Cup Finals. Last season the Knights were eliminated in the first round of the playoffs by the Sharks. But off the ice, the team continued to remain red hot. The Knights sold out every game at T-Mobile Arena and ranked 12th in the NHL with an average attendance of 18,318. The Knights also posted the league's third-highest local television rating during the 2018-19 season. The team averaged a 4.05 on AT&T Rocky Mountain, more than double their rating the previous season.

Washington

One season after winning the Stanley Cup, the Capitals posted lower revenue because they were ousted from the 2018-19 playoffs in the first round in seven games by the Hurricanes. The Caps still scored well financially because they have one of the more lucrative cable television deals in the NHL, finished ninth in average attendance (18,508) and recorded above-average premium seating and sponsorship revenue. The team's parent, Monumental Sports & Entertainment, signed a partnership with William Hill just ahead of the 2019-20 season. It includes the creation of the first sportsbook at a U.S. professional sports venue once regulatory hurdles are cleared.

Winnipeg

The Jets are a middle-of-the-pack NHL team when it comes to revenue with no NBA team to anchor their arena (though their AHL affiliate, the Manitoba Moose, play there). Thus big changes in the number of playoff games have a substantial impact on the team's bottom line. After a stellar regular season that saw the Jets rack up 99 points, the Jets were eliminated in the first round in six games by the Blues. During the 2017-18 season the Jets had nine home playoff games as they went to the Western Conference. The drop in home  playoff games and increased payroll resulted in an operating loss in 2018-19.

 

Anaheim

En novembre 2018, les Ducks ont prolongé leur bail au Honda Center jusqu'en 2048. Un changement clé du bail modifié entre la ville d'Anaheim, propriétaire de l'aréna, et les propriétaires des Ducks, qui exploitent l'aréna, était la part de la ville. dans l'arène, les bénéfices dépassent le seuil de participation aux bénéfices des événements hors LNH, qui doublera à 50%. De plus, le seuil a été réduit de moitié à 6 millions de dollars. Dans le cadre de l'accord, les Ducks ont acheté des places de stationnement appartenant à la ville autour de l'aréna pour 10 millions de dollars et seront autorisés à les aménager avec des maisons, des bureaux et des magasins. Les Ducks doivent encore fournir 3 900 places de stationnement pour l'aréna, déchargeant la ville de cette obligation.

Arizona

En juillet 2019, Alex Meruelo a acheté les Coyotes à Andrew Barroway pour environ 300 millions de dollars. Barroway, qui a acheté les Coyotes pour 305 millions de dollars, détient toujours environ 5% de l'équipe, selon des personnes familières avec la transaction. Les Coyotes perdent de l'argent et le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a déclaré publiquement qu'il pensait que les Coyotes avaient besoin d'un aréna au centre-ville pour que la franchise depuis longtemps dans le trouble ait un avenir à Phoenix. Bien que la franchise ne puisse pas quitter l'Arizona de sitôt en raison des règles de la LNH interdisant aux nouveaux propriétaires de postuler immédiatement à une réinstallation, Bettman n'a pas exclu la possibilité à long terme. Les Coyotes étaient 29iem la saison dernière, avec une moyenne de 13 989 fans par match malgré le rendement de équipe, la plus compétitive depuis plusieurs années. Sortir à Glendale les soirs de semaine est un cauchemar pour la plupart des gens de la Vallée du Soleil, tandis que l'équipe n'a pas aidé avec des années de tumulte et de perte records, y compris sa non présence en séries éliminatoires actuelle de sept saisons. Les Coyotes avaient la cinquième plus faible cote de télévision locale de la ligue (0,44) sur Fox Arizona pendant la saison 2018-19.

Boston

Les Bruins ont connu une forte augmentation de leurs revenus et de leur bénéfice d'exploitation au cours de la saison 2018-2019 grâce à 13 matchs éliminatoires au TD Centre lors de leur course vers la finale de la Coupe Stanley, où ils ont perdu en sept matchs contre les Blues. Plus de revenus sont en route. L'équipe a augmenté le prix des abonnements de 5% en moyenne pour la saison 2019-2020, après une augmentation de 7% avant la saison dernière. En outre, TD Garden est au milieu d'une rénovation de 100 millions de dollars, y compris une extension du hall, un nouveau tableau de bord et des sièges plus premium comme une terrasse dans les chevrons et le Club 1928.

Buffalo

Bien qu'ils n'aient pas participé aux séries éliminatoires depuis 2011, les Sabres ont obtenu les cotes d'écoute de la télévision locale les plus élevées de la LNH au cours de la saison 2018-19. L'équipe a affiché une note moyenne de 8,13 sur MSG +, 75% plus élevée que la saison précédente. C'était la troisième fois en quatre ans que les Sabres menaient la LNH sur le ''top'' de la télévision local. Les Sabres ont également marqué avec plusieurs événements à succès au KeyBank Center la saison dernière, y compris des concerts de Metallica et Travis Scott, et des événements comme WWE Live et les matchs de demi-finale et de championnat de hockey sur glace NCAA Men's Frozen Four.

Calgary

Cet été, une entente a été conclue entre les Flames et la ville de Calgary pour un nouvel aréna qui pourrait être prêt pour la saison 2024-25. L'aréna coûtera 413 millions de dollars, répartis également entre la ville et les Flames. La ville sera propriétaire de l'aréna et les Flames l'exploiteront et couvriront tous les coûts d'exploitation. La ville recevra le produit d'une taxe sur les billets et une part des revenus des droits de dénomination. Les Flames sont enfermés dans un bail de 35 ans avec la ville et ont reçu l'option d'acheter deux terrains à proximité appartenant à la ville. Les Flames sont à la recherche d'un nouvel édifice depuis des années pour remplacer le Scotiabank Saddledome, qui est l'un des plus anciens sites de la LNH. Bien qu'il y ait encore beaucoup de travail à faire avant l'achèvement du nouvel aréna, il est sûr de dire que le nouvel aréna donnra au Flames beaucoup plus de valeur.

Carolina

Il n'a fallu qu'une seule saison au nouveau propriétaire Tom Dundon pour mettre les Hurricanes sur la bonne voie. L'équipe s'est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe Stanley en 2018-19 après n'avoir pas participé aux séries éliminatoires les neuf saisons précédentes. Les cinq premiers matchs éliminatoires des Hurricanes à domicile ont généré les cinq plus grandes soirées de ventes de marchandises de l'histoire de l'équipe, chacun dépassant la barre des 200 000 $. Le record précédent était de 187 000 $. Mais les fans n'ont pas encore totalement adhéré. La fréquentation de l'aréna au cours de la saison régulière n'a été que de 13 320, la troisième plus basse en importance dans la LNH. L'équipe signalait une augmentation modeste des ventes d'abonnements avant le début de la saison 2019-2020 après le succès des séries éliminatoires de 2019.

Chicago

En janvier 2019, NBC Sports Chicago et les White Sox, Bulls et Blackhawks ont annoncé un accord de droits multimédias pluriannuel qui confère à NBC Sports Chicago des droits multimédias locaux et multi-plateformes exclusifs pour présenter la couverture des matchs des trois équipes à partir de 2019- Saison 2020. Le United Center dispose d'un nouveau tableau indicateur et d'un système audio d'aréna entièrement immersif. Le bâtiment est détenu à parts égales entre les Blackhawks et les Bulls. Le nouveau tableau d'affichage à suspension centrale est le plus grand écran d'affichage à suspension centrale parmi les arénas qui accueillent des équipes de la NBA et de la LNH.

Colorado

L'Avalanche a surpris les Flames au premier tour des séries éliminatoires la saison dernière avant de s'incliner en sept matchs contre les Sharks en demi-finale de la Conférence Ouest. Mais deux saisons solides consécutives sur la glace (le Colorado a également fait les séries éliminatoires en 2018) ont commencé à porter leurs fruits pour l'Avalanche.Les foules au Pepsi Center ont augmentées de 10%, pour atteindre une moyenne de 17 132. Plus de téléspectateur à l'écoute également. La cote moyenne de l'équipe sur Altitude a augmenté de 49%, troisième de la ligue, pour atteindre une note moyenne de 1,6. L'accord sur les droits de dénomination de l'aréna, initialement signé en 1999 avec PepsiCo, a expiré au cours de l'été. Mais le géant des boissons et Kroenke Sports ont signé une prolongation d'un an, garantissant que le Pepsi Center conservera son nom pendant la saison 2019-2020.

Columbus

Les Blue Jackets ont étonné le Lightning au premier tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2019, balayant l'équipe qui a terminé avec de loin le plus de points (128) dans la LNH. Mais les Blue Jackets restent parmi les pires tirages de la ligue. L'an dernier, le nombre moyen de spectateurs au Nationwide Arena était de 16 658, ce qui n'est suffisant que pour le 24e rang dans la LNH. Au cours de la dernière décennie, les Blue Jackets n'ont jamais terminé au-dessus du 22e rang de la ligue. L'équipe a perdu l'une de ses pièces maîtresses lorsque l'ailier Artemi Panarin, qui a récolté en moyenne 80 points par saison au cours de ses quatre premières années, a signé un contrat d'agent libre avec les Rangers de New York d'une valeur de 81,5 millions de dollars sur sept ans.

Dallas

Après avoir raté les séries éliminatoires pendant deux saisons consécutives, les Stars ont atteint le deuxième tour des séries éliminatoires en 2018-19 avant de s'incliner devant les éventuels vainqueurs de la Coupe Stanley, St.Louis, en sept matchs. La fréquentation moyenne des Stars à l'American Airlines Center était de 18 178, suffisamment pour se classer 13e de la ligue. Il s'agit du meilleur classement de l'équipe dans la LNH depuis la saison 2007-08. Malheureusement, l'audience est allée dans l'autre sens. La note moyenne des Stars sur FS Southwest a chuté de 28% par rapport à la saison 2017-18, à 0,62, la troisième baisse en importance de la ligue.

Detroit

Les Red Wings tirent profit de la Little Caesars Arena lors d'événements non-LNH. L'arène de deux ans, exploitée par la famille Ilitch, a été ratissée par des concerts, la WWE, le basket-ball universitaire et le hockey, Harlem Globetrotters et le Cirque du Soleil. Selon Pollstar, l'arène a généré près de 40 millions de dollars de revenus de billets de ces événements de novembre 2018 à juin 2019, juste derrière Madison Square Garden parmi les arènes nord-américaines. De plus, selon le Detroit Free Press, "l'organisation Ilitch devrait recevoir 74 millions de dollars de subventions supplémentaires pour les contribuables de Detroit pour s'acquitter de presque toutes ses obligations contractuelles pour le nouveau quartier commercial entourant la Little Caesars Arena".

Edmonton

Après avoir raté les séries éliminatoires pour la 12e fois en 13 saisons, les Oilers ont embauché Ken Holland comme directeur général et président des opérations de hockey en mai. Le GM de longue date des Red Wings a remplacé Peter Chiarelli. Quelques semaines plus tard, Holland a embauché Dave Tippett comme entraîneur-chef de l'équipe, en remplacement de Todd McLellan, qui avait été le meilleur joueur pendant un peu plus de trois saisons. Du côté des affaires, les Oilers n'ont pas augmenté le prix des sièges de saison pour la saison 2019-2020 et ont cité les mauvaises performances sur glace pour le rationnel. L'équipe a également réduit de 15% le coût de la nourriture et des boissons pour les détenteurs d'abonnements. "Nous savons que votre décision de renouveler vos sièges n'est pas uniquement liée aux performances de l'équipe et à l'expérience dans l'arène", a écrit l'équipe dans une lettre aux détenteurs d'abonnements. «Nous avons entendu les défis auxquels beaucoup ont été confrontés cette année dans une économie albertaine difficile.»

Florida

Depuis leur défaite en finale de la Coupe Stanley en 1996, les Panthers n'ont disputé les éliminatoires qu'à quatre reprises, s'inclinant à chaque fois au premier tour. À la recherche d'un remède, l'équipe a embauché Joel Quenneville comme entraîneur-chef après la saison régulière 2018-2019. Quenneville compte plus de 20 ans d'expérience comme entraîneur-chef de la LNH à St. Louis, au Colorado et à Chicago, où il a remporté trois coupes Stanley. Le nombre de spectateurs a baissé de 14% au cours des trois dernières saisons et, avec 13 261 fans par match, ne devançait que les Islanders l'an dernier.

Los Angeles

La campagne 2018-19 a été la pire des Kings en 12 ans, l'équipe ayant terminé dernière dans la division Pacifique avec 71 points. Les supporters ont cessé de regarder la télévision; Les cotes des matchs des Kings sur FS West ont chuté de 35% par rapport à la saison précédente, la deuxième plus importante baisse de la ligue. Les cotes étaient le quatrième rang le plus bas de la LNH. La fréquentation du Staples Center a mieux résisté, chutant légèrement à une moyenne de 18 000, 240 de moins par match. L'équipe a proposé de geler les prix des billets pendant deux ans pour les détenteurs d'abonnements qui ont renouvelé leur contrat pendant la saison 2020-21.

Minnesota

La saison 2018-19 a été mauvaise pour le Wild. L'équipe a terminé dernière dans la division centrale et leur cote de télévision moyenne sur FS North a chuté de 15%. Certes, la note globale de la saison (2,9) était toujours la cinquième meilleure de la ligue, et la fréquentation du Xcel Center s'est maintenue à 18 900 par match. Mais il y a lieu de s'inquiéter. Lors du deuxième match à domicile de la saison 2019-2020, le Wild n'a pas vendu son arène pour la première fois depuis 2013. Les abonnements sont disponibles pour la première fois depuis un "nombre d'années" selon l'équipe. Le Wild n'a pas de locataire de basket-ball pour ancrer le Xcel Center mais a pu quelque peu compenser en étant l'une des arènes de concert les plus fréquentées et les plus rentables du pays.

Montreal

Les Canadiens n'ont disputé les éliminatoires qu'une seule fois au cours des quatre dernières années, mais ils figurent toujours parmi les chefs de file de la ligue en matière de revenus et de profits. Créditez leur grand marché, leurs fans fidèles et leur arène riche en argent. L'équipe a terminé deuxième de la ligue en présence chaque saison depuis 2014-2015. Les Canadiens ont également la plus importante entente de câblodistribution locale dans la LNH et se sont classés dans le premier quartile de la ligue pour les revenus tirés des événements hors LNH dans leur aréna.

Nashville

La Nashville Sports Authority a approuvé un nouveau bail de 30 ans pour les Predators pour la Bridgestone Arena, qui s'étend sur la saison 2044-45 au cours de l'été. Le résultat: l'équipe de hockey a plus de contrôle opérationnel sur l'arène, mais recevra également moins de subventions des contribuables. L'arène appartient à la ville de Nashville et au comté de Davidson et est contrôlée par la Sports Authority, mais elle est exploitée par une filiale de l'équipe. Entre les frais de billetterie et leurs propres investissements en capital, le groupe de propriété Predators se prépare à investir environ 350 millions de dollars dans des améliorations à Bridgestone Arena au cours des 20 prochaines années. Des frais supplémentaires pouvant aller jusqu'à 6 $ par billet aideront à financer les améliorations.

New Jersey

Les Devils ont fait un pas en arrière en 2018-19 sur la glace. Ils ont terminé derniers dans la division métropolitaine avec 72 points et la fréquentation moyenne au Prudential Center a glissé de 2,4%, à 14 834. À la télévision, les Devils ont terminé au sous-sol de la LNH. Leur note moyenne sur MSG + était de 0,24, 69% de moins que la saison précédente. La récompense de l'équipe pour la piètre performance sur la glace a été le premier choix au repêchage de la LNH, Jack Hughes. Le joueur de 18 ans n'est que le huitième Américain à être sélectionné n ° 1 au classement général. L'équipe a également ajouté le favori des fans P.K.

NY Islanders

Les Islanders ont inauguré cet été leur nouvel aréna et complexe de divertissement près du circuit de Belmont. L'équipe, qui joue actuellement ses matchs à domicile à la fois au Barclays Center (stade à domicile des Brooklyn Nets de la NBA) et au Nassau Coliseum de Long Island, devrait emménager dans ses nouvelles fouilles pour la saison 2021-22. Le projet de construction de 1,3 milliard de dollars devrait permettre à Long Island Railroad d'accéder à Belmont Park, domicile des Belmont Stakes. Le projet comprend des espaces commerciaux et un hôtel de 250 chambres. Le projet est financé par le secteur privé de New York Arena Partners, une joint-venture entre Sterling Equities, Scott Malkin Group et Oak View Group.

NY Rangers

Les Rangers sont la franchise la plus précieuse de la LNH pour la cinquième année consécutive. La saison dernière, les Rangers ont raté les séries éliminatoires pour la deuxième saison consécutive, la première fois que les Chemises bleues ont disputé plus d'une saison sans séries éliminatoires depuis 2003-2004, la dernière campagne d'une sécheresse de sept ans en séries éliminatoires. La fréquentation du Madison Square Garden a chuté au cours de chacune des deux dernières saisons, passant d'une moyenne de 18020 en 2016-2017 à 17318 l'année dernière. Le PDG de MSG, James Dolan, en avait apparemment assez. En mai, il a engagé John Davidson comme président des Rangers. Davidson, qui, en tant que gardien des Rangers 1978-1989, a mené l'équipe à la finale de la Coupe Stanley où il a perdu contre les Canadiens, a passé les sept dernières saisons à titre de président des opérations de hockey pour les Blue Jackets.

Ottawa

Les Sénateurs ont conclu deux importants accords de dette l'an dernier. En juin, l'équipe a annoncé que sa société mère, Capital Sports Holdings, avait finalisé un financement de 135 millions de dollars d'une dette à terme de premier rang de six ans avec un syndicat d'institutions financières. Le produit de la dette devait «poursuivre la croissance, servir les objectifs généraux de l'entreprise et remplacer la dette existante». Quatre mois plus tard, l'équipe a conclu une facilité de crédit renouvelable de cinq millions de dollars sur cinq ans avec BMO Banque de Montréal. Le prêt sera utilisé pour donner à l'équipe un accès à des crédits à court terme et pour permettre à l'équipe d'acheter des dollars américains lorsque les taux de change sont plus attractifs (les dollars américains sont utilisés par les équipes de hockey canadiennes pour payer les joueurs).

Philadelphia

La société mère des Flyers, Comcast Spectacor, a fait de gros efforts dans le sport électronique. En mars, Comcast Spectacor et les Cordish Companies ont annoncé des plans pour un site e-sport et de divertissement de 50 millions de dollars au cœur du complexe sportif de Philadelphie. Le lieu accueillera jusqu'à 3 500 personnes et constituera la plus grande arène d'esports de nouvelle construction de l'hémisphère occidental. Son principal locataire, l'équipe esports Philadelphia Fusion, participe à la Overwatch League. En plus des événements de jeu, Fusion Arena accueillera une variété de programmes et d'expériences de divertissement en direct. Le Wells Fargo Center lui-même est au milieu d'une rénovation pluriannuelle de 250 millions de dollars comprenant de nouveaux sièges, un tableau de bord et une technologie.

Pittsburgh

Les Penguins ont connu une solide saison régulière 2018-2019, terminant avec 100 points, à égalité avec les Maple Leafs au cinquième rang de la Conférence de l'Est. Mais les Penguins ont été stupéfaits au premier tour des séries éliminatoires lorsqu'ils ont été balayés par les Islanders. Après avoir remporté la Coupe Stanley en 2016 et 2017, les Penguins ont connu une baisse abrupte des matchs éliminatoires. Ils ont perdu au deuxième tour en 2017 et n'ont disputé que deux matchs au PPG Paints Arena la saison dernière. Mais les revenus et les bénéfices ont été renforcés par près de 20 millions de dollars de revenus annuels provenant d'événements non-LNH, comme des concerts, à l'aréna. Les Penguins continuent de marquer des cotes d'écoute élevées. La cote moyenne de l'équipe sur AT&T Pittsburgh au cours de la saison 2018-19 était de 6,38, deuxième meilleure dans la LNH et 10% plus élevée que la saison précédente.

San Jose

Les Sharks sont parmi les équipes éliminatoires les plus constantes de l'histoire de la LNH. Avant cette saison, ils ont fait les séries éliminatoires 21 de leurs 27 ans d'existence, y compris les finales de la Coupe en 2015-2016. Cela permet aux Sharks d'être une équipe rentable malgré le fait de jouer et d'exploiter une arène sans équipe NBA. Les matchs éliminatoires sont également importants pour les Sharks car ils ne vendent pas le SAP Center pendant la saison régulière. L'an dernier, la finale de la conférence a fait grimper les cotes d'écoute de l'équipe de NBC Sports Bay Area de 30%, à une moyenne de 0,89. L'augmentation des cotes d'écoute de la saison dernière était la cinquième plus importante de la ligue.

St. Louis

La saison dernière, les Bleus ont remporté leur première Coupe Stanley en 52 ans d'histoire en battant les Bruins 4-1 lors du septième match de la finale. Avec cette victoire, les Bleus ont mis fin à la plus longue attente de l'histoire de la LNH - 51 saisons - pour qu'une équipe remporte son premier championnat. Ce fut une incroyable histoire de retour, car en janvier, les Bleus détenaient le pire record de la LNH. L'attaquant des Blues Ryan O'Reilly a reçu le trophée Conn Smythe en tant que joueur le plus utile des séries éliminatoires. O'Reilly, qui a été acquis par Saint-Louis lors de la dernière saison, a marqué le premier but de son équipe lors de chacun des quatre derniers matchs de la finale de la Coupe Stanley et a établi un record de franchise avec le plus de points en une année de séries éliminatoires avec 23.

Tampa Bay

Les baux d'arène peuvent avoir beaucoup de valeur. L'été dernier, le propriétaire de Lightning, Jeff Vinik, a emprunté 102 millions de dollars à Goldman Sachs, le bail de l'équipe sur Amalie Arena servant de garantie pour le prêt. C'est un signe combien les valeurs de l'équipe ont augmenté, étant donné que Vinik a payé 93 millions de dollars pour l'équipe en 2010. Vinik prévoit d'utiliser le produit du prêt dans ses entreprises, qui vont du développement immobilier aux investissements technologiques, selon le Tampa Bay Times. Le succès de l'équipe sur la glace, y compris un record de 62 victoires au cours de la saison 2018-19, a permis au club de baisser les prix des billets de 10% par an ces dernières années. Les prix sont toujours dans la moitié inférieure de la LNH.

Toronto

Les Maple Leafs ne sont pas en tête de la ligue dans aucune catégorie de revenus, mais ils ont été solides dans tous les domaines la saison dernière, se classant parmi les cinq meilleures équipes de la LNH présentes, les recettes de la porte, les revenus de télévision et les revenus de sièges premium. Cela a contribué à faire des Leafs l'une des équipes les plus rentables de la LNH malgré chaque dollar canadien valant seulement 75 cents américains au cours de la saison 2018-19. De plus, après avoir raté les séries éliminatoires au cours des années consécutives, les Leafs ont perdu au premier tour des séries éliminatoires chacune des trois dernières saisons. Selon Pollstar, les événements non sportifs à la Scotiabank Arena, qui ont rapporté plus de 40 millions de dollars en revenus bruts de billets de novembre 2018 à juin 2019, renforcent les coffres de l'équipe.

Vancouver

Selon CBC News, les membres de la famille Aquilini, propriétaire des Canucks, font face à une énorme facture fiscale provenant d'un stratagème complexe créé pour compenser les taxes sur la vente de plus de 140 millions de dollars d'actifs utilisés pour acheter l'équipe. Le Groupe Aquilini a acheté la moitié de l'équipe et de l'aréna en 2005 pour une valeur de 207 millions de dollars et a porté sa participation à 100% l'année suivante. Un tribunal fiscal a statué en mai 2019 que la famille aurait dû payer des impôts sur plus de 40 millions de dollars de revenus liés à la vente du complexe d'appartements West Edmonton Village. Les Canucks ont disputé les éliminatoires dans la moitié des 14 saisons où l'Aquilinis était propriétaire de l'équipe, y compris une défaite lors de la finale de la Coupe Stanley 2011, mais l'équipe a été exclue des séries éliminatoires depuis 2015.

Vegas

Sur la glace, les Golden Knights n'ont pas égalé leur première saison 2017-2018 lorsqu'ils se sont rendus à la finale de la Coupe Stanley. La saison dernière, les Knights ont été éliminés au premier tour des séries éliminatoires par les Sharks. Mais en dehors de la glace, l'équipe a continué de rester brûlante. Les Knights ont vendu tous les matchs au T-Mobile Arena et se sont classés 12e dans la LNH avec une fréquentation moyenne de 18 318. Les Knights ont également affiché la troisième cote de télévision locale la plus élevée de la ligue au cours de la saison 2018-19. L'équipe a obtenu une moyenne de 4,05 sur AT&T Rocky Mountain, soit plus du double de sa cote la saison précédente.

Washington

Une saison après avoir remporté la Coupe Stanley, les Capitals ont affiché des revenus moindres parce qu'ils ont été évincés des séries éliminatoires de 2018-2019 au premier tour en sept matchs par les Hurricanes. Les Caps ont toujours obtenu de bons résultats financiers, car elles ont l'une des offres de télévision par câble les plus lucratives de la LNH, ont terminé neuvième en termes de fréquentation moyenne (18 508) et ont enregistré des revenus de sièges premium et de parrainage supérieurs à la moyenne. Le parent de l'équipe, Monumental Sports & Entertainment, a signé un partenariat avec William Hill juste avant la saison 2019-20. Cela comprend la création du premier livre de sport sur un site de sport professionnel américain une fois les obstacles réglementaires levés.

Winnipeg

Les Jets sont une équipe intermédiaire de la LNH en matière de revenus, sans équipe de la NBA pour ancrer leur arène (bien que leur affilié à l'AHL, le Manitoba Moose, y joue). Ainsi, de grands changements dans le nombre de matchs éliminatoires ont un impact substantiel sur le résultat net de l'équipe. Après une saison régulière exceptionnelle qui a vu les Jets accumuler 99 points, les Jets ont été éliminés au premier tour en six matchs par les Blues. Au cours de la saison 2017-18, les Jets ont disputé neuf matchs éliminatoires à domicile alors qu'ils se rendaient à la Conférence de l'Ouest. La baisse des matchs éliminatoires à domicile et l'augmentation de la masse salariale ont entraîné une perte d'exploitation en 2018-2019.

Si vous lisez ceci vous êtes des ''vrais'' Cool

Merci de me lire c'est un plaisir de vous partager mes recherches...

Gérant D'estrade

Mario Hudon 

Les foules depuis 2010 tout les sports 

P.S. On me parle souvent des années ''Nordiques'' voici les tableaux des foules de la LNH de 1979 à 1995... 

 

 


Commentaires

Trier les commentaires :
Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire pour cette chronique.

Si vous êtes membre, connectez-vous.
Si vous n'êtes pas membre, inscrivez-vous.
1
Gerant d'estrade Publié il y a 5 mois
bob67 - faut bien passer le temps.... lollllllll
1
bob67 Publié il y a 5 mois
Merci pour votre ténacité. Cela nous tient au courant en attendant que ça 'pète' à quelque part dans la LNH.
0
236strong Publié il y a 5 mois
je sais pas si Betty regarde ce genre de statistique ou ben y regarde les poster des yotes, panthers et les canes dans son office
Dernières chroniques de Mario Hudon
Publiée il y a 1 mois
759
Voici ma vision de la LNH après cette crise... La LNH était déjà aux prises avec des marchés « moribonds » depuis plusieurs années, faut-il encore les nommer ? Floride - Arizona - Caroline - Islanders, malgré ceux qui nous mentionnaient que tout allait bien il est évident que la crise n’a fait que confirmer ce que plusieurs voyaient... Nous en avons beaucoup discuté dans les dernières semaines des changements... Lire la suite

Publiée il y a 2 mois
575
Si le sport ne se joue plus de la même façon - et que les changements qu'on doit y appliquer en font des sports totalement différents pour quoi reprendre?    Le basket, le Football et le Hockey sans contact physique ne sont plus les mêmes et l'attrait pour les fans actuels ni sont juste plus... le baseball qui devient un concours de circuits?     Si on pense ne plus permettre qu’a une poignée spectateurs éparpillés... Lire la suite

Publiée il y a 2 mois
697
Je suis un amateur de sports depuis mon tout jeune âge et pourquoi donc ? Plusieurs raisons en sont responsables... Mes parents aiment le sport, mon père a toujours été de différentes façons dès mon jeune âge impliqué dans mon cheminement sportif. Étant québécois et canadien mon sport de prédilection a été le hockey, mais l’été je jouais au baseball. Mais est-ce seulement... Lire la suite

Publiée il y a 2 mois
902
Depuis très longtemps nos « experts » tentent de nous convaincre que la LNH va bien partout et que Gary Bettman est en plein contrôle de la situation... mais tout à coup arrive LE VIRUS... Voilà on a l'impression que la LNH vie « d'une paye a l'autre » ça semble le cas pour certaine équipe du moins... Dans les dernières heures, la LNH (Gary Bettman) tente de sauver les meubles pour trouver une façon... Lire la suite

Publiée il y a 2 mois
1553
L'article du Journal de Québec sous la plume du journaliste Kevin Dubé UNE AUTRE CHANCE POUR LES NORDIQUES? À bien sur fait énormément réagir sur les réseaux sociaux... En voici un extrait... Alors que même les plus grands croyants commençaient à douter, la candidature de Québec auprès de la Ligue nationale de hockey (LNH) pourrait obtenir un second souffle une fois la pandémie maîtrisée, estime... Lire la suite

Publiée il y a 3 mois
641
Vous avez une machine à remonter dans le temps(avant 1990)... Mais attention vous ne pouvez faire que 3 voyages !!!! Vous voulez être "DANS LES GRADINS" pour les qu'elles trois parties ? N.B. Bien oui - J'ai vu toutes ses parties et je suis de Québec.  1) - 1972 - Canada vs Russia #8 of the summit series(Paul Henderson marque avec quelques secondes faire) https://www.youtube.com/watch?v=JNFfK7lnLbY 2) - 1976 - Canada Cup Final Canada Vs Czechoslovakia #2(Pour voir... Lire la suite

Gérant d'estrade
Publiée il y a 1 mois
759
Voici ma vision de la LNH après cette crise... La LNH était déjà aux prises avec des marchés « moribonds » depuis plusieurs années, faut-il encore les nommer ? Floride - Arizona - Caroline - Islanders, malgré ceux qui nous mentionnaient que tout allait bien il est évident que la crise n’a fait que confirmer ce que plusieurs voyaient... Nous en avons beaucoup discuté dans les dernières semaines des changements... Lire la suite

Publiée il y a 2 mois
575
Si le sport ne se joue plus de la même façon - et que les changements qu'on doit y appliquer en font des sports totalement différents pour quoi reprendre?    Le basket, le Football et le Hockey sans contact physique ne sont plus les mêmes et l'attrait pour les fans actuels ni sont juste plus... le baseball qui devient un concours de circuits?     Si on pense ne plus permettre qu’a une poignée spectateurs éparpillés... Lire la suite
Radar Bleu
Une entente de principe sur les modalités de la reprise de la saison est survenue entre la Ligue nationale de hockey et l'Association des joueurs (AJLNH), dimanche soir. Lire la suite

Vincent Viola and business partner Mike Repole co-own thoroughbred horses -- Viola owned the 2017 Kentucky Derby winner Always Dreaming -- but this would be their biggest joint venture by far. Lire la suite
Publicité
Sondages
2020-06-27 au 2020-07-03
Pause sondage
Consulter les résultats du sondage
Nos partenaires