5 dernières notifications

Les notifications sont réservées exclusivement aux membres.

Si vous êtes membre, connectez-vous.
Si vous n'êtes pas membre, inscrivez-vous.
Vous n'êtes pas membre? Inscrivez-vous.
Vous avez oublié vos informations de connexion?

Zone Nordiques 360

0
The Arizona Coyotes strongly rebuked a media report critical of ownership, "toxic" workplace environment. Lire la suite

Commentaires

Trier les commentaires :
Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire pour cette chronique.

Si vous êtes membre, connectez-vous.
Si vous n'êtes pas membre, inscrivez-vous.
0
236strong Publié il y a 1 mois
Ah vivre dans le dénie
0
jfrancois Publié il y a 1 mois
Les Coyotes de l’Arizona réprimandent un rapport critique à l’égard des pratiques commerciales et de la culture organisationnelle de l’équipe
José M. Romero
République de l’Arizona
Coyotes owner Alex Meruelo speaks to the media at a news conference announcing his new ownership at Gila River Arena in Glendale on Thursday.
Thomas Hawthorne/The Republic
Coyotes owner Alex Meruelo speaks to the media at a press conference announcing Meruelo's new ownership of the Coyotes at Gila River Arena in Glendale, Ariz. on July 31, 2019.
Un rapport accablant qui critiquait l’environnement de travail et les transactions financières des Coyotes de l’Arizona a été accueilli avec une réprimande cinglante par l’organisation de la LNH, mardi.
Le rapport, qui a été publié par The Athletic mardi matin, a été détaillé sur les transactions financières de l’équipe, la culture en milieu de travail et un cas de harcèlement sexuel présumé, entre autres questions. Il a de nouveau visité la rédaction de Mitchell Miller en octobre dernier, qui a suscité de nombreuses critiques en raison de l’intimidation et du racisme de Miller dans son passé.
Le rapport de l’Athletic indique qu’il contenait des entrevues avec plus de 50 employés actuels et anciens des Coyotes, y compris des gens ayant des liens d’affaires avec l’équipe, exprimant des préoccupations au sujet du propriétaire majoritaire Alex Meruelo et de son style de gestion.
Les Coyotes ont publié un communiqué qui dit que l’Athletic, un site web sportif de premier plan qui va en profondeur dans sa couverture des sports, a toléré une campagne de harcèlement contre l’organisation, y compris Meruelo et les employés actuels et ex-, pendant plusieurs mois.
« Nous nous interrogeons sur la confiance potentielle de The Athletic sur les ex-employés mécontents qui se sont avérés être indignes de confiance et manquant de franchise sur les informations confidentielles non publiques, et sur les fournisseurs avec lesquels le Club a obtenu des règlements négociés pour annuler des années de mauvaise gestion financière sous la propriété antérieure et la direction du club, a déclaré le communiqué coyotes. « À une époque où les équipes et les ligues sportives font face à un ralentissement économique sans précédent, nous sommes préoccupés par le fait que l’Athletic a choisi de pointer du côté de M. Meruelo et des Coyotes de l’Arizona leurs activités financières.
Les Coyotes, par leur déclaration, ont cité des exemples de l’investissement de Meruelo dans l’amélioration de l’organisation, y compris l’embauche du directeur général Bill Armstrong — qui a remporté une coupe Stanley dans le cadre du front office des Blues de St. Louis — ainsi que les dépenses au plafond salarial.
« L’intégrité, l’honneur et le professionnalisme ont été restaurés dans les opérations de hockey des Coyotes, remplaçant un département trompeur et dysfonctionnel indigne des grands fans de l’Arizona », a déclaré le communiqué, se référant à l’ancien directeur général John Chayka et son régime.
Your stories live here.
Fuel your hometown passion and plug into the stories that define it.
Create Account
Les Coyotes ont été directs et vitrioliques en annonçant leur part de façon avec Chayka l’été dernier, et ils ont adopté une approche agressive avec cette question ainsi.
« De plus, The Athletic n’a absolument pas tenu compte de l’engagement pris par M. Meruelo de positionner les Coyotes comme un leader communautaire respecté, comme un bienfaiteur reconnu du hockey jeunesse et comme un champion de la diversité, de l’équité et de l’inclusion », ont déclaré les Coyotes. Meruelo a fait entrer Xavier Gutierrez en tant que président-directeur général, et Gutierrez a été le visage d’affaires et de la communauté du club comme il a travaillé pour augmenter sa présence dans les communautés locales de couleur.
« M. Meruelo a démontré un succès de 40 ans dans de multiples industries et entreprises. ... M. Meruelo est en très bonne position avec la Ligue nationale de hockey et avec chacun des organismes de réglementation qui touchent la famille d’entreprises du Groupe Meruelo.
Les Coyotes ont terminé leurs commentaires en disant qu’ils exploreront les options juridiques en réponse à The Athletic.
L’histoire a indiqué que des représentants d’un cabinet d’avocats ont rendu visite à des employés des Coyotes le mois dernier et se sont renseignés sur des questions telles que l’exactitude des documents financiers fournis à des tiers et l’exactitude des rapports financiers que l’organisation a envoyés à la ligue.
Autres sujets abordés, par l’article De l’athlétisme:
La culture en milieu de travail de l’organisation, y compris les allégations d’intimidation et les menaces proférées contre les employés actuels et anciens.
Politiques et procédures sanitaires, en particulier en ce qui concerne les protocoles COVID-19 et la conformité interne.
Les ententes de séparation avec d’anciens employés, y compris un directeur des ventes qui poursuit l’équipe pour ce qu’il allègue être des salaires impayés.
L’Athletic a rapporté qu’au cours des derniers mois, les employés des opérations hockey, des finances et de l’administration ont quitté le club, soit par démission, soit par congédiement.
« Vous ne comprenez pas la valeur de la culture jusqu’à ce que vous l’avez vu se détériorer », a déclaré un ancien employé dans le rapport.
0
jfrancois Publié il y a 1 mois
Envoyez moi ce club maudit à Québec. Dans la veille capitale, cette organisation deviendra crédible.
Gérant d'estrade
Publiée il y a 1 mois
1583
Pourquoi dernière ? 1)    Parce qu’ils reviennent bientôt 2)    Parce qu’il ne reviendront pas 3)    Parce que je n’écrirais plus 4)    Parce que c'est la dernière en liste (plus récente) Votre choix ? Le retour fait jaser depuis très longtemps, une éternité diront les plus grands fans pour d’autres ce sujet est inutile parce qu’il ne reviendrons jamais,... Lire la suite

Publiée il y a 1 mois
310
Claude Julien n’aurait jamais dû être engagé !   Dans le temps les plus vieux se souviendront du célèbre ‘’C’est la faute à Symphorien’’ Bien aujourd’hui ‘’C’est la faute à Carey Price’’ pas nécessairement par ses performances mais tout à commencer par sa blessure après la saison qui lui a fait gagner à peu près tous les honneurs attribués... Lire la suite
Radar Bleu
Don Brennan comments on hockey and the NHL. Lire la suite

Même s’il souhaite ardemment le retour des Nordiques à Québec, Guy Lafleur croit qu’il faut admettre que «le timing n’est pas vraiment bon. Lire la suite
Publicité
Sondages
2021-04-17 au 2021-04-23
Pause sondage
Répondre au sondage
Nos partenaires