5 dernières notifications

Les notifications sont réservées exclusivement aux membres.

Si vous êtes membre, connectez-vous.
Si vous n'êtes pas membre, inscrivez-vous.
Vous n'êtes pas membre? Inscrivez-vous.
Vous avez oublié vos informations de connexion?

La chronique du Gérant d'estrade

Le dernier épisode de la saga des Coyotes ?

Publiée il y a 2 semaines

La saga des Coyotes

En décembre 1995, Jerry Colangelo, proprio des Phoenix Suns il est avec Steven Gluckstern et Richard Burke.

Gluckstern et Burke au départ voulait avoir l’équipe pour ravoir une équipe au Minnesota (après avoir perdu les Minnesota North Stars en 1993. Ils iront à Phoenix parce qu’ils sont incapables de s’entendre pour un bail au Target Center de Minneapolis.

L’aréna (America West Arena) n'était pas optimale pour le hockey. Bien que considérée comme une aréna à la fine pointe de la technologie lorsqu'elle a été construite pour les Phoenix Suns, contrairement à la plupart des arénas modernes, elle n'a pas été conçue avec une patinoire de hockey à l'esprit. Le plancher était à peine assez grand pour s'adapter à une patinoire standard de la LNH, obligeant les Coyotes à le repenser à la hâte pour accueillir la patinoire de 200 pieds. La configuration laissait une partie des places avec une vue obstrué, masquant presque un tiers de la patinoire et un but de plusieurs sections. En conséquence, la capacité répertoriée a dû être réduite de plus de 18 000 sièges à un peu plus de 16 000 - la deuxième plus petite de la ligue à l'époque.

Steve Ellman qui achète l’équipe avec Wayne Gretzky en 2001 va présenter de nombreuses propositions pour améliorer les lignes de visibilité dans l'America West Arena dans l'espoir de rehausser la capacité au-delà de 17 000. Cependant, aucun de ceux-ci n'a dépassé les étapes de planification, ce qui a conduit Ellman à s'engager à construire un nouvel aréna. L'équipe a emménagé à Glendale Arena (maintenant connue sous le nom de Gila River Arena) environ deux mois et demi après le début de la saison 2003-2004 de la LNH.

Les foules n’ont vraiment jamais été au rendez-vous, inquiétant de nombreux dirigeants de la LNH. En outre, le bail défavorable de l'America West Arena du début de l’aventure, propriété de la ville, a fait subir à l'équipe des pertes financières massives. (Jusqu’à 40 millions de dollars par an à un moment donné).

En 2005, Ellman va vendre l’équipe et le bail de l’aréna de Glendale à Jerry Moyes.

2005 annulations de la saison pour réussir à implanter le plafond salarial. Sans plafond point de rentabilité pour la majorité des équipes de la LNH…

Malgré le plafond les Coyotes demeurent une équipe qui engrange les pertes de plusieurs millions par saison. Ce qui devait arriver c’est finalement produit en 2009, Jerry Moyes doit déclarer faillite.

En décembre 2008, les médias ont appris que les Coyotes subissaient des pertes massives et que la LNH payait les factures de l'équipe. Les reportages des médias ont été minimisés par le commissaire de la LNH Gary Bettman et le vice-président Bill Daly. Cependant, Moyes avait secrètement donné le contrôle opérationnel de l'équipe à la ligue.

En mai 2009, Moyes a mis l'équipe en faillite quelques heures avant que Bettman ne lui présente une offre de vente de l'équipe à Jerry Reinsdorf,

Moyes avait l'intention de vendre l'équipe au milliardaire canadien Jim Balsillie, qui avait l'intention de racheter l'équipe en cas de faillite et de la transférer à Hamilton. La LNH a répondu en dépouillant Moyes de la concession.

Par la suite la saga continue

September 2009,

La LNH a ensuite négocié avec Reinsdorf et Ice Edge pour négocier un accord avec Glendale. Ice Edge a signé une lettre d'intention pour acheter l'équipe de la LNH, tandis que Reinsdorf avait obtenu l'approbation de la ville de Glendale. Le 7 mai 2010, ESPN.com a rapporté que l'offre de Reinsdorf s'était effondrée et que la ville de Glendale travaillait avec Ice Edge pour acheter l'équipe dans un ultime effort pour les garder en Arizona. Le National Post a critiqué les deux offres, car elles étaient conditionnelles à ce que les contribuables municipaux couvrent les pertes que les Coyotes pourraient subir, et a suggéré que le maintien de l'équipe en Arizona ne serait jamais économiquement viable.

En juillet 2010, l'offre Ice Edge s'effondre aussi car elle ne satisfaisait pas aux conditions financières de Glendale.

La ville de Glendale a dû intervenir et garantir les pertes de l'équipe pour 2010-2011 comme condition préalable pour que la LNH ne transfère pas la franchise. 

Un consortium d'investisseurs dirigé par l'investisseur de Chicago Matt Hulsizer a ensuite conclu un accord pour acheter les Coyotes à la LNH ainsi qu'un contrat de location avec Glendale. Cependant, l'accord Hulsizer s'est effondré fin juin 2011, au moins en partie en raison d'une menace de poursuite par le Goldwater Institute sur la légalité des paiements que Glendale ferait à Hulsizer avant que le consortium n'achète l'équipe.

La menace de poursuite a empêché la vente d'obligations pour financer les paiements.

L'équipe n'est restée dans la région seulement après un autre paiement de 25 millions de dollars par la ville de Glendale.

Le lock-out de 2012-2013 a fourni une autre occasion aux Coyotes de trouver un propriétaire potentiel. Un accord avec l'ancien propriétaire des Sharks de San Jose, Greg Jamison, avait été rédigé juste au moment où le lock-out prenait fin, mais n'avait pas été finalisé et réalisé avant le 31 janvier 2013. L'accord aurait gardé les Coyotes à Phoenix pendant les 20 prochaines années en s'appuyant sur une subvention des contribuables, selon l'accord

Le directeur des investissements californien, Darin Pastor, a également présenté une offre d'achat des Coyotes. Sa candidature proposait de garder l'équipe dans la région de Glendale.

La LNH a rejeté l'offre du pasteur le 13 mai 2013, citant qu'elle était "incompatible avec ce que nous avions précédemment indiqué être les conditions préalables minimales" d'une offre. 

La LNH qui a l'équipe sous tutelle depuis 2009 et avec les pertes à chaque année, la LNH prévoyait de déplacer les Coyotes si un accord avec la ville pour un nouveau bail n'était pas décidé avant le 2 juillet 2013. 

Par un vote de 4 à 3, le conseil municipal de Glendale a approuvé un contrat de location de 15 ans avec Renaissance Sports and Entertainment (RSE), qui achèterait l'équipe de la LNH pour 225 millions de dollars d'ici le 5 août. 2013. 

L'accord prévoit que la ville de Glendale accorde à RSE 15 millions de dollars par an pour les frais de gestion. Il y avait une clause stipulant que RSE peut déplacer l'équipe après cinq ans si elle enregistre 50 millions de dollars de pertes. 

À la fin de la saison 2013-2014, il a été signalé qu'en raison des revenus médiocres provenant du stationnement et des événements non liés au hockey, la ville de Glendale ne récupérerait que 4,4 millions de dollars, ce qui était nettement moins que les 6,8 millions de dollars que la ville s'attendait à recevoir en retour. 

En octobre, IceArizona a conclu un accord pour vendre une participation majoritaire de 51% dans les Coyotes Andrew Barroway, qui avait récemment échoué dans sa tentative d'acheter les Islanders de New York.

Le 10 juin 2015, le conseil municipal de Glendale a voté pour mettre fin à son accord de 225 millions de dollars sur 15 ans avec les Coyotes. « La ville a affirmé qu'elle avait le droit de résilier l'accord parce que deux anciens employés de la ville étaient impliqués dans la conclusion de l'accord et ont ensuite travaillé pour les Coyotes. »

Le 14 novembre 2016, les Coyotes ont annoncé leur intention de construire un nouvel aréna à Tempe, qui devait être achevée pour la saison 2019-2020 de la LNH. Le projet aurait inclus une 2iem patinoire de 4 000 places qui serait utilisée pour les entraînements des Coyotes et comme domicile pour l'équipe de hockey de l'Arizona State University. Cependant, le projet a été annulé lorsque ASU s'est retiré de l'accord en février 2017.

2017

Gary Bettman 

The National Hockey League's commissioner is trying to kick-start legislation stalled in the state Senate that would allow the Arizona Coyotes to build an arena.

Gary Bettman sent a letter to House Speaker J.D. Mesnard and Senate President Steve Yarbrough that said the team wants to stay in the Phoenix metro area but its current location in Glendale is not profitable or feasible.

"The simple truth? The Coyotes must have a new arena location to succeed," Bettman wrote. "The Coyotes cannot and will not remain in Glendale."

The Coyotes can't be kept "in financial and marketing limbo" and need a resolution to the arena issue, Bettman wrote.

He urged the legislative leaders to support a bill by Sen. Bob Worsley, R-Mesa, that would let the Coyotes use half the sales tax generated from a new arena and business district it wants built to pay for the facility.

The Coyotes currently play in the taxpayer-funded Gila River Arena. But the team and the city of Glendale have been at odds for several years, with the city cancelling a long-term contract in 2015 then agreeing to a year-to-year lease deal.

À la fin de la saison 2016-17, Barroway a racheté le reste du groupe de propriété IceArizona et est devenu l'unique propriétaire de la franchise.  

Le 4 décembre 2018, il a été annoncé que l'équipe déménagerait dans la division centrale en 2021, changeant de division pour la première fois depuis son déménagement en Arizona, dans le cadre d'un réalignement de la ligue par suite de l'ajout du Seattle Kraken.

Le 29 juillet 2019, Barroway a vendu la participation majoritaire dans les Coyotes au milliardaire Alex Meruelo, Barroway restant en tant que propriétaire minoritaire.

Selon Forbes le montant payé par Meruelo serait de 300M de dollars, le prix des dettes accumulés seraient du même montant tout en égalisant la valeur établis par la même source Forbes… 300M la valeur de l’équipe – 300M de dettes ce qui laisse a Barroway ? 0$ merci d’avoir participé Mr Barroway

2021 pour le dernier épisode en liste…

Dysfunction in the desert: Finger-pointing, fear and financial woes roil the Coyotes organization

https://theathletic.com/2390146/2021/02/16/arizona-coyotes-investigation-toxic/ 

Last winter in a staff meeting Meruelo called a projected revenue loss of $53 million as “unacceptable.” He has cut staff and recently terminated the contract of assistant general manager Steve Sullivan, who had just signed a four-year renewal contract. Add to Meruelo’s long list of possible debts the possibility of paying Sullivan’s contract. It seems he has contracted an attorney and wasn’t given a reason for his contract being cancelled.

L’entrevue de Martin Leclerc au 91.9 sport 

Revue par le gérant d’estrade 

Pour ceux qui pensent que Houston it's a done deal ...

https://www.zonenordiques.com/podcasts.php?no_podcast=56 

et vraiment il faut couvrir tout les états pour un ''gros'' contrat ?

Pour ceux qui pensent que Houston it's a done deal ... 

https://fb.watch/3KzKZHvCvb/ (Tilman Fertitta sur la LNH )

For the 47th time, just let the Coyotes die

https://deadspin.com/for-the-47th-time-just-let-the-coyotes-die-1846281622

 

Gutierrez: Coyotes focused on continued organizational turnaround

https://arizonasports.com/story/2549850/gutierrez-coyotes-focused-on-continued-organizational-turnaround/ 

“Sometimes when you do a turnaround … a lot of things need to change. We’re going to come in here, we have a track record of success in these types of turnarounds in multiple industries, and we are building a financially stable organization today, tomorrow and into the future.”

 La Business du sport comme le Hockey n'a rien avoir avec une businees style restaurant... le hockey est le hockey tu ne peut changé le produit comme tu peut le faire avec une recette d'un plas de restaurant... mais comme bien des fois précédemment les ''génies'' pensent faire mieux que ceux qui les ont précéder avec le même résultat d'échec.

Ce n’est certainement pas la première fois que je fais ce retour en arrière sur la saga des Coyotes et sans doute pas la dernière… en espérant cependant que nous en sommes à la fin !

Opinion de Gérant d’estrade 

Mario Hudon (pensez a faire un don a la SLA - https://www.jedonneenligne.org/slaquebec/  merci !

 

Comme c’est mon habitude je vous ajoutes des ‘’tableaux’’ pour démontrer que j’ai fait quelques recherches et que je n’ai pas tourné les coins ronds…

Pour ceux qui aime dire que Québec est trop ''petit''... Le transfert d'Atlanta vers la ''petite'' ville de Winnipeg aura été payant ! Difficile de penser que Québec vs Arizona ou Floride ne serait pas rentable...

Les évaluations de Forbes pour 2020 (Covid)

Les Finances des équipes (Forbes)

Les gros marchés médias - mais GROS Marché Hockey ?

NBC et NBCSN  

https://fb.watch/3KA2BD6iuX/ a écouter ...

Les cotes d'écoutes ''locales''

Le hockey mineur aux USA 

Si Vous êtes ici ... c'est que vous n'êtes pas comme le commissaire... vous êtes réveillé lolllllllllllll

 


Commentaires

Trier les commentaires :
Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire pour cette chronique.

Si vous êtes membre, connectez-vous.
Si vous n'êtes pas membre, inscrivez-vous.
0
masterfigo Publié il y a 2 semaines
Excellente chronique.
Toutefois, pour moi Houston est un done deal tout simplement car Bettman veut Houston dans la NHL. La NHL fonctionne comme ça: Bettman a tous les pouvoirs. Il a bien réussi à maintenir l'équipe en Arizona (et sous tutelle en plus!)
De plus, effectivement je pense que son projet est de couvrir les États-Unis pour avoir le plus gros contrat possible. Mais ça veut pas dire qu'il faut mettre une équipe en Idaho, mais plutôt couvrir les villes les plus populeuses des États-Unis.
0
236strong Publié il y a 2 semaines
betty est usé à la corde, plus aucune crédibilité mais s'accroche comme un vieux ringard qui refuse de quitter
0
SNO-11 Publié il y a 2 semaines
Bettman ne comprendra jamais, c’ Est toujours un recommencement. A quand sa retraite??
0
Manon39 Publié il y a 2 semaines
Hihihihi, c’est une vraie farce ce cirque. J’aimerais qu’il continue, cela m’amuse de penser à tout le casse-tête que Bettman s’impose à lui-même.
Dernières chroniques de Mario Hudon
Publiée il y a 3 jours
1076
Pourquoi dernière ? 1)    Parce qu’ils reviennent bientôt 2)    Parce qu’il ne reviendront pas 3)    Parce que je n’écrirais plus 4)    Parce que c'est la dernière en liste (plus récente) Votre choix ? Le retour fait jaser depuis très longtemps, une éternité diront les plus grands fans pour d’autres ce sujet est inutile parce qu’il ne reviendrons jamais,... Lire la suite

Publiée il y a 1 semaine
252
Claude Julien n’aurait jamais dû être engagé !   Dans le temps les plus vieux se souviendront du célèbre ‘’C’est la faute à Symphorien’’ Bien aujourd’hui ‘’C’est la faute à Carey Price’’ pas nécessairement par ses performances mais tout à commencer par sa blessure après la saison qui lui a fait gagner à peu près tous les honneurs attribués... Lire la suite

Publiée il y a 1 semaine
380
  La LNH en collaboration avec Adidas ont pensez mettre en vente une série de chandails ‘’rétro’’ pour chacune des équipes du circuit. Donc en novembre après quelques fuites le dévoilement des 31 uniformes est fait pour le début de la vente en décembre. https://www.nhl.com/news/nhl-reveals-adidas-reverse-retro-jerseys/c-319633384 Des 31 modèles disponibles celui de l’Avalanche du Colorado a fait le plus... Lire la suite

Publiée il y a 1 mois
496
Fevrier 2021     

Publiée il y a 1 mois
887
Je suis probablement ''un'' des derniers à croire encore au retour des Nordiques...   Plusieurs ont cessé de croire lors de l'expansion accordée à Las Vegas en laissant Québec avec le ''deferred''... Depuis ce temps j'ai fait des textes pour expliquer pourquoi y croire encore https://www.zonenordiques.com/chroniques.php?action=chronique_voir&no_chronique=554    J'entends plusieurs nous donner de nombreuses raisons pour nous expliquer pourquoi... Lire la suite

Publiée il y a 3 mois
675
Comme chaque année la sortie des chiffres de Forbes sont pour moi un moment intrressant pour voir si mes observations de la LNH peuvent se voir dans les chiffres... Bien sur comme le mentionne Forbes il est question de LEUR évaluation de la situation La situation n'est pas rose pour la LNH ... la ligue la plus touchée par la pandémie...   Voici quelques extrait du rapport Les cinq équipes les plus rentables de la ligue - les Rangers de New York (1,65 milliard... Lire la suite

Gérant d'estrade
Publiée il y a 3 jours
1076
Pourquoi dernière ? 1)    Parce qu’ils reviennent bientôt 2)    Parce qu’il ne reviendront pas 3)    Parce que je n’écrirais plus 4)    Parce que c'est la dernière en liste (plus récente) Votre choix ? Le retour fait jaser depuis très longtemps, une éternité diront les plus grands fans pour d’autres ce sujet est inutile parce qu’il ne reviendrons jamais,... Lire la suite

Publiée il y a 1 semaine
252
Claude Julien n’aurait jamais dû être engagé !   Dans le temps les plus vieux se souviendront du célèbre ‘’C’est la faute à Symphorien’’ Bien aujourd’hui ‘’C’est la faute à Carey Price’’ pas nécessairement par ses performances mais tout à commencer par sa blessure après la saison qui lui a fait gagner à peu près tous les honneurs attribués... Lire la suite
Radar Bleu
Martin Leclerc réagit à une enquête dévastatrice sur la culture d'entreprise des Coyotes de l'Arizona. Lire la suite

Il y a 40 ans, soit le 22 février 1981, les frères Peter et Anton Stastny disputaient un match historique. Lire la suite
Publicité
Sondages
2021-03-06 au 2021-03-12
Pause sondage
Répondre au sondage
Nos partenaires